accueil   »   moi
 
 
 

Puis arrivèrent l’école et ses livres, l’école et ses crayons de couleur, l’école et ses bureaux que l’on pouvait remplir à souhait, l’école et ses écoliers, l’école et la récré. C’est là que je fis mes premiers pas en matière de couleur. Du rouge, du jaune, du vert, du bleu, sur la tête de mon petit frère le soir en rentrant car je n’avais pas pu m’empêcher de lui montrer ce que l’on m’apprenait à l’école ! Et depuis ce jour je voulus mettre de la couleur partout. Ma crise d’adolescence je la fis en couleurs ; ma chambre se vit recouverte de toute la gamme du cercle chromatique histoire que je n’en dorme même plus la nuit ! Au lycée, j’écoutais attentivement mes professeurs, mais j’avais le besoin vital d’illustrer leur cours afin de traduire graphiquement la réelle profondeur de leurs propos. Et là, n’arrêtant plus de peindre mes t-shirts, les portes, les tables, de décorer les maisons de mon entourage en leur refilant toute ma production, je me suis dit : « Et si j’apprenais à dessiner vraiment ? ». Et me voilà partie pour quatre années à Emile Cohl. Aujourd’hui, diplômée, me voici fraîche comme un gardon, pour vous présenter quelques œuvres graphiques qui sont le fruit de 22 années vécues à la « manière Clémentine ».

 
© Clémentine GUEROU